vendredi 28 septembre 2012

Un lien très intéressant : Regards croisés sur l'Enfant (Pikler/Montessori)

Cet article, pour parler franchement je l'écris autant pour vous, amis lecteurs, que pour moi. Pour moi, parce que j'ai peur de perdre l'adresse de l'un des liens les plus intéressants que j'ai pu lire ces temps-ci (d'autant plus, qu'avouons le, je n'ai pas encore eu le temps de tout explorer à fond) et pour vous, car je sais que vous êtes nombreux à avoir réfléchi sur une corrélation entre les approches piklerienne et montessorienne de l'éducation. Notamment, on m'a souvent demandé si la pédagogie Montessori pouvait prendre le relais, voire venir en complément de l'approche Pikler, pour les enfants de plus de 2 ans par exemple.

Après avoir lu  "Éveiller, épanouir, encourager son enfant : la pédagogie Montessori à la maison" j'avais eu un début de réponse que j'avais d'ailleurs retranscrit dans un post consacré à cet ouvrage. J'avais alors noté que, tout comme chez Pikler, la pédagogie Montessori se basait sur une observation intensive de l'enfant et de ses besoins. J'avais bien entendu aussi remarqué que dans les deux approches on visait l'autonomie de l'enfant : cela va de soi.  

Le lien que je vous propose maintenant va vous.... me.... nous permettre d'aller plus loin dans cette démarche. Il propose d'étudier deux écrits, l'un d'une nurse Pikler et l'autre de  Mme Patricia Spinelli, directrice de l’Institut Supérieur Maria Montessori et de mettre en évidence les points de similitude.

Ce lien vous le trouverez chez Montessori "En ce nid" :


Il est aussi publié chez les Vendredis intellos

Bonne lecture !

dimanche 23 septembre 2012

C'est la saison des pommes !

Hé ben dites, au regard du peu d'activités retranscrites sur ce blog, on pourrait presque croire que je n'ai pas repris le boulot moi ! Mais si, mais si, je bosse comme tout le monde, mais je n'ai pas eu vraiment le temps de vous en causer. Quand je suis en période d'adaptation je privilégie l'observation intensive du petit nouveau et du coup le soir je suis moins dispo. 

Donc quand même, on a repris nos petites habitudes et côté bricolage nous avons réalisé un beau pommier parce que c'est la saison des pommes ! Si, j'ai vérifié avec l'aide de Mr Google, la récolte de nombreuses variétés commence dès le mois d'octobre. 

J'ai fait simple car ne connaissant pas encore très bien  mon petit artiste, je n'avais aucune idée de la façon dont il allait se comporter avec la peinture. 

J'ai découpé un tronc dans du papier canson marron, que le petit a collé sur un gros carton de récup. Ensuite il a réalisé le feuillage avec de la gouache et  le manchon à peindre de chez hoptoys acheté cet été. Pour finir il a collé des gommettes rouges pour symboliser les pommes. 




C'est mignon hein. Bon ça valait peut être pas un article parce que ça n'est pas vraiment extraordinaire. C'est plutôt courant. Mais c'était surtout un prétexte pour vous faire remarquer qu'il n'y a pas besoin de dépenser des mille et des cents pour faire du bricolage. L'originalité de cette oeuvre et ce qui la rend mignonne c'est qu'elle est réalisée sur du carton épais que j'avais récupéré lors d'une réception de colis commandé sur le net. Les paquets envoyés par les sites internet sont de vraies mines d'or pour le bricolage. Y'a toujours plein de choses à garder précieusement. Dans l'un d'eux, j'ai récupéré des mètres et des mètres de papier kraft à peine froissé qui avait servi à caler des articles. Idem pour les pinceaux : avant d'acquérir mes manchons, ce genre de travail, nous le réalisions avec un tampon de Sopalin roulé en boule. Alors non vraiment, ce n'est pas dans le bricolage que passe la majorité des indemnités d'entretien.

ps : Si un psy ou assimilé passe par là, j'aimerai bien qu'il m'explique pourquoi tous les enfants à un moment ou un autre, prennent un plaisir infini à tout mettre en file indienne comme les pommes de ce tableau :  les petits voitures, les figurines ... tout y passe ! Une bonne âme pour éclairer ma lanterne ? S'il vous plait !


lundi 17 septembre 2012

« L’assistante maternelle est un parent formidable : l’évolution de son rôle dans l’éducation de l’enfant »



Re-petit passage rapide pour nos amis " grand lyonnais" (le reste viendra plus tard, je suis un peu débordée là tout de suite !) :

Le chéri des nounous  à savoir le psychosociologue Jean Epstein est de retour dans l'agglomération et vous convie à une conférence-débat, dans le cadre des 20 ans des Relais assistantes maternelles, sur le thème :


 « L’assistante maternelle est un parent formidable : 

l’évolution de son rôle dans l’éducation de l’enfant »


Lors de cette conférence, il évoquera l’évolution de la société et de la famille pour éclairer les enjeux de la co-éducation et de la place des assistantes maternelles. Ça se passe le jeudi 27 septembre à 20 h au 

Centre culturel et de la vie associative (CCVA)234 cours Emile-Zola 
à Villeurbanne


C'est seulement sur inscription et invitation
Renseignements : direction de la Petite enfance - 04 78 03 67 58