samedi 23 juin 2012

Palou, un conte pour apprendre à apprivoiser le soleil

Alors ça y est ! C'est l'été ! Et normalement, si vous avez de la chance, le soleil va enfin montrer son nez. C'est bien agréable! On va pouvoir sortir les loustics !  Mais quand on a la responsabilité d'enfants en bas âge, on se doit de penser en premier lieu aux risques qui découlent d'une exposition au soleil. Notre devoir est donc de nous renseigner sur les effets nocifs, mais aussi de les faire comprendre aux enfants afin qu'ils ne se mettent pas en danger. Se protéger du soleil, ça devrait être aussi naturel que l'apprentissage du lavage des dents (si tant est que l'apprentissage du lavage des dents soit naturel pour tout le monde... je doute tout à coup de ma comparaison !!!). 

L'année dernière, grâce à mon RAM, nous avions fait la connaissance de Palou, un petit garçon qui voulait devenir l'ami du soleil. Il s'agit d'un conte qui explique aux enfants comment réduire les risques liés à l'exposition solaire.


"Il était une fois un petit garçon fier et résolu, connu sous le nom de Palou.


Il habitait un village à la lisière de la forêt.



Dans ce village, tout le monde se connaissait et vivait heureux…"





Notre RAM par l'intermédiaire de la Mutualité du Rhône nous avait organisé une journée autour de ce thème en mettant en scène le conte et en proposant des petits jeux, Tous les enfants étaient repartis avec un kit de protection comprenant un bob, des lunettes de soleil et un tee-shirt si je me rappelle bien. Sans aller jusque là (on n'a pas tous le budget de la Mutualité du Rhône), tout le monde peut, à son niveau, organiser une petite animation autour de ce thème des dangers du soleil avec Palou en fil rouge !




Car Palou possède son propre site internet :



Là-bas, vous pourrez télécharger le conte : 

Vous trouverez aussi une brochure pleine de conseils pour apprivoiser le soleil : 

Vous pourrez aussi imprimer des affiches, des illustrations qui peuvent vous aider à créer une véritable animation autour de la lecture du conte :

Bref, vous trouverez là-bas tout ce qu'il vous faut, pour faire comprendre aux enfants que le soleil, c'est bien quand on sait s'en protéger !




mardi 19 juin 2012

En 2012, la fête des pères, c'était l'Afrique !

Je ne suis pas en avance pour vous les présenter, mais je n'étais pas sûre que tous les papas aient bien reçu leur cadeau respectif (Oh la belle fausse excuse !!!). Cette année pour les papas, nous avons travaillé sur l'Afrique comme le laissait supposer la photo des paquets que j'avais postée sur Facebook. Voila donc toutes nos oeuvres, présentées dans un ordre croissant pour changer : du plus jeune artiste à la plus âgée ! 

Pour le bébé, pas de surprise : encore et toujours l'empreinte de pied. J'ai déjà exposé les raisons ici. Comme vous pouvez le voir : cette fois l'artiste a été assez coopérative !!



Pour les petits moyens ( 3 et 4 ans). On a réalisé un beau lion. La première étape a été de peindre un masque de carnaval que j'avais trouvé sur internet et que j'avais imprimé. Ensuite après découpage par mes soins, les artistes ont collé les diverses parties du lion, notamment la crinière réalisée dans du papier crépon et du raphia, ainsi que la décoration tout autour. D'ailleurs, ça a été un gros travail !! Il a fallu qu'ils comprennent l'algorithme que je leur demandais de réaliser ! Le bricolage, ça ne fait pas marcher que les mains !








Avec la plus grande, nous avons réalisé un presse-papier et une petite carte. Pour le presse-papier, elle a peint et verni un gros galet sur lequel elle a collé un dessin (trouvé lui aussi sur internet) avec la technique du serviettage. Pour la carte, il s'agit là aussi d'un simple collage de divers éléments :







Fête des pères cuvée 2012

Pour rester dans le thème, entre deux séances de bricolage nous avons lu : 

http://astore.amazon.fr/nountatietcie-21/detail/2211086233

http://astore.amazon.fr/nountatietcie-21/detail/2211061753

et on a écouté ça aussi :

http://astore.amazon.fr/nountatietcie-21/detail/2070624870

Je vous les conseille tous les trois avec un gros coup de coeur pour le dernier qui permet d'allier les plaisirs de la lecture et de la musique. Une valeur sûre à la maison. Une excellente façon de découvrir le rap et une bonne idée d'activité pour la fête de la musique !



dimanche 10 juin 2012

Sans moi t'es pas capable ! Motricité libre : bien dans son corps, bien dans sa tête

Et non ce n'est pas déjà le billet sur la fête des papas ! Permettez-moi de revenir un peu sur l'un des buts principaux de ce blog : faire découvrir la motricité libre à mes collègues assistantes maternelles. Pour cela, je vous avais déjà présenté une petite vidéo assez mignonne ma foi sur ce sujet. Ça se passait  .

Avec ce que je vais vous proposer maintenant, on va passer à la vitesse supérieure. Il s'agit d'un film de 36 minutes réalisé par Anne Jochum pour l'association "Préparons Demain". 

Dès que j'ai appris l'existence de ce film (sans même avoir vu l'extrait que je vous présente plus bas, qui n'existait pas encore) j'ai eu envie de l'acquérir. J'en avais d'ailleurs parlé sur Facebook.

Ce projet est malheureusement resté sous la forme d'un "je vais le faire, .... un jour". Entre temps l'association a mis en ligne une petite "bande-annonce"  et à cette occasion, j'en ai  reparlé avec une collègue* qui elle, avait acheté le film et m'en a dit le plus grand bien. 

Je me permets donc de vous le conseiller officiellement et de vous donner toutes les infos pour que vous puissiez vous le procurer.

Il a été produit par Les films Préparons demain. Il s'agit d'une association composée de bénévoles qui a pour objet la réalisation de documentaires à visée éducative, pédagogique et sociale autour des enfants, des jeunes et de leur famille. Je ne vous en dis pas plus : vous trouverez tous les renseignements les concernant sur leur site.

Pour le film en lui-même il faudra vous rendre ici :



Il vous en coûtera 10 euros si vous êtes un particulier, 25 si vous êtes une association et 50 si vous êtes une institution. Franchement, même pour une association, je pense que c'est un très bon investissement. Il peut par exemple, être une excellente base de travail pour les relais d'assistants maternels qui voudraient faire découvrir la motricité libre à leurs adhérents. Convaincue de son intérêt, je vous laisse regarder l'extrait et juger par vous-même. 




* La collègue en question, en qui j'ai toute confiance, est assistante maternelle mais aussi l'auteur de l'excellent petit roman l'effondrement que je vous conseille aussi au passage. Ben non,  ça n'a rien à voir avec la profession, mais j'avais envie de vous le dire quand même, parce que ça vaut le détour.



dimanche 3 juin 2012

Une fête des mères sous le signe de la pâquerette !

A l'heure où je publie cet article, les mamans ont du ouvrir leur enveloppe respective. On peut donc dévoiler le cadeau de fête des mères cuvée 2012.

Cette année on a travaillé un thème ! Comme on en observe tous les soirs de beau temps quand on va dans le jardin attendre les parents, on a décliné la pâquerette selon les possibilités et les envies des artistes. 


On a fait simple. Pour la plus grande une carte coeur. Au départ, j'avais prévu de lui faire peindre des petites pâquerettes avec un coton-tige mais après quelques essais et à cause d'un choix de peinture pas très judicieux de ma part, ça ne donnait pas grand chose. L'artiste a pris elle-même l'initiative de faire le coeur de la fleur au doigt, et les pétales avec un petit pinceau très fin. Et ma foi, je trouve qu'elle s'est très bien débrouillée ! 



Pour les deux "moyens" (je parle comme à l'école !), on a travaillé en volume. On a fait le contour de leurs mains sur du papier blanc. J'ai découpé les empreintes et ils les ont collées autour d'un cercle. Il faut croire que cette opération les a ravis puisque qu'ils ont passé toutes les séances de dessins libres des jours suivants à dessiner et à décorer leurs mains ! Un peu d'écriture pour le plus grand des deux et voila un joli tableau pour maman.






La petite razmoket aussi a eu droit à sa pâquerette réalisée avec son empreinte de pied : 



Comment ça, ça ressemble pas à une pâquerette ? Pourtant le papillon a bien reconnu, lui ! Rhôooo, et puis si Maman n'a pas compris, elle aura l'explication ici puisqu'elle me fait l'honneur de visiter ce blog de temps en temps ! Ça ne ressemble pas à une empreinte de pied non plus ? Alors là, c'est pas gentil hein !! Si ça vous étonne c'est que vous n'avez pas lu ce que je racontais ici sur la douce violence




Voila pour cette année. Pour être tout à fait honnête, ce n'est pas vraiment l'observation des pâquerettes de mon jardin qui m'a décidée à prendre ce thème mais la découverte de ces petits bricolages (liens sous les photos).

Chez 9 mois avec toi 

Chez Hugo l'escargot

J'ai trouvé ça joli, ça m'a fait envie, sauf qu'après réflexion, je me suis demandée ce que les enfants allaient bien pouvoir réaliser seuls dans ces oeuvres. Je n'ai donc gardé que le thème.